Orthorexie

L’obsession d’une alimentation saine

Les critères de diagnostic

L’orthorexie est un trouble lié aux TCA. Mais il n’est pas considéré par les psychiatres comme un TCA et donc des critères de diagnostic n’existent pas.

Elle se caractérise par une volonté obsessionnelle d’absorber des aliments sains, en éliminant tout aliment nuisible à la santé. Tout aliment est considéré comme un médicament (alicament). ; Elle se caractérise par un refus de l’aliment « plaisir ».

Ces pratiques peuvent être considérées comme une obsession spirituelle : manger des aliments purs pour avoir un corps pur.

Attention : l’orthorexie peut cacher une anorexie ou une boulimie. Elle est peut être la cause ou la conséquence  du TCA.

Les conséquences

La personne qui souffre d’orthorexie possède une alimentation hyper-contrôlée ce qui engendre de grandes souffrances : sentiment d’angoisse à l’idée de manger mauvais, sentiment de culpabilité et mauvaise estime de soi lorsque un aliment, un repas considéré comme mauvais a été ingéré.

La qualité de vie de la personne est profondément dégradée :

Au quotidien par les rituels de choix et de préparation des aliments : planification à l’avance de la composition des repas, nombreuses heures passées dans la journée pour l’achat des aliments qui doivent être sans : trop de gras, mauvais gras, sucre, gluten, viande, addictifs, conservateurs, colorants, pesticides, d’où achat de produits bio, décryptage des étiquettes alimentaires de manière obsessionnelle.

Sociale: toute la journée est consacrée à la bonne nourriture d’où arrêt des études, de la vie professionnelle, d’une vie familiale et amicale par refus de participer à des repas festifs non conformes.

Épidémiologie

Résultat des conseils alimentaires de bonne santé portés à l’extrême, aucune étude épidémiologique réelle a été faite.